Photo d’une œuvre d’Annabel Schenck : des figures abstraites peintes sur des éléments comme dis pièces de puzzle, mélangés

La Mosaïque des racines

Exposition en cours

Découvrez le parcours sensible et poétique imaginé par Annabel Schenck pour les Tours et remparts d’Aigues-Mortes

  • Acte 1 de l’exposition à partir du 6 avril
    Acte 2 de l’exposition du 5 juillet au 03 novembre

  • Exposition gratuite après acquittement du droit d'entrée dans le monument

  • Exposition en 2 actes

PRÉSENTATION

Une assaillante moderne s’empare des murs. Artiste graveuse atypique, Annabel Schenck imagine un parcours sensible et poétique dans les tours médiévales qui protègent la ville. Telles des flèches, ses installations transpercent les pierres calcaires, créent des brèches, dialoguent avec l’architecture médiévale et les graffitis des prisonniers incisés dans les pierres. Certaines forment des trajectoires vers l’extérieur, tel un regard vers le large, rappelant celui des nombreux prisonniers et prisonnières entre ces murs.

C’est ce même horizon qui interroge l’artiste quand elle se penche sur l’écosystème fragile de la Camargue et la durabilité de nos modes de vie face aux enjeux environnementaux – le sel brûle la terre - et sociaux. À travers une observation poussée de la réserve de biosphère de Camargue, elle nous invite par le dessin à regarder de près la richesse des écosystèmes camarguais les plus caractéristiques.

Au sein d’Aigues-Mortes, le voyage traversera la porte des Moulins, le vide vertigineux de la Marine, la ronde Poudrière et la sombre Villeneuve, pour une révélation ultime à la tour de la Mèche.

L’acte 1 sera présenté à partir du 6 avril avec trois premières œuvres à la porte des Moulins sur le chemin de ronde.

L’acte 2 complètera le parcours à partir du 05 juillet avec quatre nouvelles œuvres à la porte de la Marine, tours de la Poudrière, de Villeneuve et de la Mèche.

L’ARTISTE

Annabel Schenck est une artiste contemporaine française connue pour ses œuvres abstraites qui explorent les concepts de forme, de couleur et de mouvement. Son style unique combine des techniques traditionnelles du dessin et de la gravure avec des éléments expérimentaux, créant ainsi des compositions dynamiques et évocatrices. Par son geste contemporain et ses grands formats, elle réconcilie l’estampe avec une forme d’engagement, ouvrant ainsi de nouvelles possibilités pour ce médium de papier, nous le restituant dans sa vivacité expressionniste.
Les nombreuses années passées à vivre et travailler à New Delhi comme artiste et enseignante, ont nourri un questionnement sur la notion de chaos et la durabilité de nos modes de vie actuels développant ainsi son art avec la volonté de mise à distance du modèle social dominant.
Depuis son retour en France en 2017, elle travaille dans la cité d’artistes du Couvent à Marseille.

PHOTOS DES OEUVRES PORTE DES MOULINS

Le Printemps du dessin dans les monuments nationaux

Découvrez les monuments participant à cette opération dans toute la France.