Nouvelles salles de médiation

25 juin 2022 Événement

Pour tout savoir sur les tours et remparts d'Aigues-Mortes, profitez de tout nouveaux espaces de visite au sein du logis du gouverneur !

Saint Louis fonde la ville fortifiée d’Aigues-Mortes pour doter le royaume de France d’un port sur la Méditerranée.

Le donjon, les remparts et les tours, joyaux de l’architecture gothique du XIIIe siècle, constituent un exceptionnel ouvrage militaire remarquablement conservé. Juchés sur la terrasse de la tour de constance, vous découvrez un panorama grandiose, dominant la Camargue et les marais salants. Sous les voûtes d’ogives majestueuses des tours, vous plongez dans le Moyen Âge des croisades et des grands évènements qui ont marqué la ville.

À la suite d’un important chantier d’aménagement, le Centre des monuments nationaux ouvre de nouveaux espaces de visite au sein du logis du gouverneur tandis que les fonctions d’accueil du monument ont été repensées afin de mieux accueillir le public.

Les nouveaux espaces

Avant de débuter la visite du donjon et des remparts, le nouvel espace de visite, réparti dans quatre salles, présente les thèmes marquants de l’histoire de la ville, parmi lesquels la fondation de la cité d’Aigues-Mortes par Saint Louis, le port et le commerce maritime en Méditerranée au XIIIe siècle et le développement urbain de la Cité

La création de la ville par Louis IX

À l’entrée du logis du gouverneur, une projection immersive replace la création de la ville dans le contexte géopolitique du midi et précise les actes fondateurs qui ont contribué à la naissance et à la prospérité de la cité.

Le port, les croisades

Dès sa fondation, Aigues-Mortes figure parmi les grands ports fréquentés par les marchands italiens au XIIIe siècle. Elle devient un véritable carrefour d’échange de marchandises, de techniques, de culture et d’idées. Il est probable que dès l’origine, Louis IX ait envisagé le développement commercial de la ville qu’il venait de fonder. Mais le destin commercial d’Aigues-Mortes prend une autre dimension sous le règne de Philippe III le Hardi qui parvient en 1278 à imposer Aigues-Mortes comme seul et unique accès du Royaume pour le commerce maritime. La cité devient alors le principal lieu d’entrée et de sortie des marchandises du royaume.
   

Six maquettes de bateaux représentent les principales embarcations du XIIIe siècle, qui naviguent en haute mer et sur les réseaux fluviolagunaires du littoral méditerranéen. Une projection met en scène les bateaux dans la baie d’Aigues-Mortes et le système portuaire de la ville tandis qu’une table tactile interactive détaille les longs préparatifs, le voyage mouvementé du roi lors de la septième croisade, et la huitième - et dernière - croisade qui lui fut fatale.

L’évolution de la ville

Un spectacle audiovisuel de vidéo mapping sur maquette et écrans présente le développement urbain d’Aigues-Mortes. Dans un film d’animation, vous découvrez les principaux enjeux du sel et de sa récolte. En effet, le commerce du sel poursuit son expansion puisque qu’au XIVe siècle, on dénombre seize salins. Enfin, une grande frise chronologique retrace également les épisodes majeurs du conflit religieux dans la région, et le rôle important d’Aigues-Mortes, place de sureté protestante devenue prison des huguenots.
  

L’architecture et l’archéologie

Avant de poursuivre avec la visite des remparts, une numérisation 3D de la fortification présente l’architecture militaire et une maquette tactile du système défensif
   

Et les dernières découvertes archéologiques.

Une médiation pour tous 

Le parcours est intégralement traduit en anglais et en allemand. T

Tous les dispositifs audiovisuels sonores seront prochainement proposés en langue des signes française pour garantir l'accessibilité du parcours au public sourd et malentendant. Le parcours est également accessible au public déficient visuel, par une narration en voix off des dispositifs audiovisuels des salles 1 et 3, et par des maquettes tactiles permettant d'appréhender l'enceinte fortifiée et les ouvrages qui la composent. 

Informations pratiques

Horaire du monument :

  • De 10h00 à 19h00* de mai à août
  • De 10h à 17h30* de septembre à avril (billetterie fermée entre 13h et 14h)

(* dernière entrée 45 minutes avant)

Droit d'entrée : 8 € 

Gratuité : moins de 18 ans ; moins de 25 ans (ressortissants de l’Union Européenne ou résidents réguliers sur le territoire de l’Union Européenne) ; personne handicapée et son accompagnateur ; demandeur d’emploi, sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois, bénéficiaires RMI, RSA, aide sociale, journalistes.

E-billetterie

Toutes les précautions sanitaires sont prises pour votre sécurité.

MenuFermer le menu